Diagnostic de Performance Energétique - DPE Collectif copropriété
Fermer le menu
Retour en haut de page

Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) collectif

La réalisation d’un DPE collectif est désormais obligatoire pour tous les bâtiments d'habitation collectifs dont le permis de construire a été déposé avant le 1er janvier 2013. Ce diagnostic devra ensuite être renouvelé tous les dix ans, sauf pour ceux classés en A, B ou C par un DPE postérieur au 1er juillet 2021.

DPE collectif : de quoi parle-t-on ?

 

Le DPE collectif est basé sur la méthode de calcul 3CL. Il permet une analyse synthétique de la consommation énergétique d’un immeuble et ses émissions de gaz à effet de serre. Il fournit des informations sur la performance énergétique du bâtiment et propose des recommandations pour améliorer cette performance.

Qui est concerné par l’obligation de DPE collectif ?

 

  • Depuis le 1er janvier 2023 : les copropriétés comprenant plus de 200 lots à usage de logements, de bureaux ou de commerces ;
  • A partir du 1er janvier 2024 : les copropriétés comprenant plus de 200 lots ;
  • A partir du 1er janvier 2025 : les copropriétés entre 51 et 200 lots ;
  • A partir du 1er janvier 2026 : les copropriétés comprenant 50 lots maximum ;
  • A partir du 1er janvier 2028 : les bâtiments situés dans les départements d’outre-mer.

Que contient un DPE collectif ?

 

Descriptif du bâtiment : Informations sur les caractéristiques du bâtiment, comme l’année de construction, la surface, le type de chauffage, etc.

 

Consommation énergétique : identification des différents postes de consommations d’énergie : chauffage, l’eau chaude sanitaire, la climatisation et l’éclairage.

 

Émissions de gaz à effet de serre : Évaluation des émissions de CO2 liées à la consommation énergétique du bâtiment.

 

Classement énergétique : Le bâtiment reçoit une note allant de A (très performant) à G (très peu performant) sur deux échelles : la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre.

 

Recommandations de travaux : Suggestions pour améliorer la performance énergétique du bâtiment, comme l’isolation, le remplacement du système de chauffage, etc.

Comment Citae intervient pour réaliser un DPE collectif ?

 

La réalisation d’un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE) collectif suit un processus réglementaire pour garantir une évaluation précise et utile de la performance énergétique du bâtiment. Voici les principales étapes :

 

1. Collecte des données

Préparation du DPE collectif

  • Accès aux documents : Le syndic de copropriété fournit à nos équipes les documents nécessaires : les plans de l’immeuble, les factures énergétiques, les caractéristiques des équipements de chauffage, etc.
  • En cas de difficulté dans la récolte des données énergétiques, nous sommes référencés auprès des gestionnaires d’énergie (Enedis & GRDF) afin de faciliter la collecte des données.

Visite de l’immeuble

  • Inspection visuelle : Le diagnostiqueur effectue une visite complète du bâtiment pour observer les caractéristiques architecturales, l’état des installations techniques, l’isolation, etc.
  • Mesures et relevés : relevés des dimensions, identification des ponts thermiques, et vérification des systèmes de chauffage et de ventilation (CVC).

 

2. Analyse des données

Évaluation énergétique

  • Calcul des consommations : Utilisation des données collectées pour calculer la consommation énergétique globale du bâtiment et par usage (chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage, etc.).
  • Émissions de CO2 : Estimation des émissions de gaz à effet de serre liées à la consommation énergétique.

Classement énergétique

  • Notation : Le bâtiment reçoit une note de performance énergétique allant de A (très performant) à G (très peu performant) sur deux échelles : consommation d’énergie et émissions de gaz à effet de serre.

 

3. Rédaction du rapport

Rapport de diagnostic

  • Le rapport comprend une description détaillée du bâtiment, des équipements et des méthodes utilisées pour le diagnostic.
  • Présentation des résultats de la performance énergétique, y compris les consommations d’énergie et les émissions de CO2.
  • Proposition de travaux d’amélioration énergétique, classées par ordre de priorité et d’impact potentiel.
Vous avez un projet ?

Vous avez un projet ?