Projet de Plan Pluriannuel de Travaux (PPPT) - Copropriété - Citae
Fermer le menu
Retour en haut de page

Projet de Plan Pluriannuel de Travaux (PPPT)

Le Projet de Plan Pluriannuel de Travaux (PPPT) est un document de planification stratégique visant à gérer efficacement les travaux nécessaires à l'entretien, à la rénovation et à l'amélioration d’une copropriété. En outre, ce plan permet d'anticiper les dépenses, de prioriser les interventions et de répartir les coûts par la mise en place d’un échéancier de travaux sur une période de 10 ans.

Qui est concerné par le Projet de Plan Pluriannuel de Travaux ?

 

Depuis la Loi ELAN (Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique) du 23 novembre 2018, les copropriétés de plus de 15 ans sont dans l’obligation d’établir un Plan Pluriannuel de Travaux. Ce plan doit être voté par l’Assemblée Générale des copropriétaires.

 

  • Depuis le 1er janvier 2023 : toutes les copropriétés comprenant plus de 200 lots à usage de logements, de bureaux ou de commerces ;
  • A partir du 1er janvier 2024 : toutes les copropriétés comprenant un nombre de lots compris entre 51 et 200 lots ;
  • A partir du 1er janvier 2025 : l’ensemble des copropriétés comprenant 50 lots maximum.

Comment est réalisé le PPPT ?

 

Le PPPT est réalisé à partir d’une analyse du bâti, des équipements de l’immeuble et du Diagnostic de Performance Energétique (DPE) et, éventuellement, du Diagnostic Technique Global (DTG)  s’il a été réalisé.

 

Voici un résumé sous forme de liste des étapes pour réaliser un Projet de Plan Pluriannuel de Travaux (PPPT) en copropriété :

  1. Évaluation des besoins :
    • Visite technique par un expert,
    • Recueil des attentes et des suggestions des copropriétaires.
  2. Définition des priorités :
    • Identification des travaux urgents et nécessaires,
    • Priorisation des travaux en fonction de leur importance et de leur impact sur la copropriété.
  3. Planification des travaux :
    • Élaboration d’un calendrier prévisionnel des interventions sur plusieurs années (10 ans),
    • Organisation des travaux par phases et par types d’interventions.
  4. Estimation des coûts et du financement :
    • Établissement d’un budget prévisionnel incluant les coûts des travaux et les frais annexes,
    • Estimation des modalités de financements : aides de l’Etat, CEE, aides régionales, etc.
  5. Validation par l’assemblée générale :
    • Présentation du PPPT à l’assemblée générale des copropriétaires par nos spécialistes.
    • Vote pour l’adoption du PPPT et approbation des budgets annuels alloués aux travaux.
  6. Mise en œuvre et suivi :
    • Coordination des travaux par le syndic de copropriété.
    • Suivi de l’exécution des travaux selon le calendrier et le budget votés.
  7. Rapport annuel et ajustements :
    • Présentation d’un rapport annuel sur l’état d’avancement des travaux lors des assemblées générales.
    • Ajustements éventuels du PPPT en fonction des retours et des imprévus.

 

Quels sont les éléments intégrés à un PPPT ?

 

Le Projet de Plan Pluriannuel de Travaux (PPPT) intègre les éléments suivants :

 

  • La liste des travaux nécessaires avec pour objectif la sauvegarde de l’immeuble, la préservation de la santé et de la sécurité des occupants, la réalisation d’économies d’énergie et la réduction des émissions de gaz à effet de serre ;
  • L’estimation du niveau de performance énergétique et environnementale que les travaux permettent d’atteindre ;
  • L’estimation du coût de ces travaux ;
  • La hiérarchisation et la proposition d’échéancier pour les travaux dont la réalisation apparaît nécessaire dans les 10 prochaines années.

 

A noter : lorsque le PPPT est présenté et voté en AG, il devient alors le Plan Pluriannuel de Travaux (PPT), cela permet de guider les travaux à réaliser dans la copropriété pour les 10 prochaines années

 

Par ailleurs, “Si le PPT n’est pas transmis dans un délai d’1 mois à partir de la notification de la demande, le maire ou le préfet ou le président d’établissement public de coopération intercommunale peut élaborer ou actualiser d’office le projet de PPT à la place et aux frais du syndicat des copropriétaires. Il en est de même si le plan transmis ne prescrit pas les travaux nécessaires à la préservation de la sécurité des occupants de l’immeuble.” (source : service-public.fr)

Vous avez un projet ?

Vous avez un projet ?